Evénements

Nantes Digital Week 2020 - Usages et pratiques de l'intelligence artificielle dans les Achats et la Supply Chain

La chaire a organisé une journée de débats pendant « Nantes Digital Week », le 23 septembre 2020.

Impact: 140 participants dont 50 en ligne (entreprises locales, étudiants, académiques).

Avec l’intelligence Artificielle (IA), les fonctions achats et Supply Chain sont en train de franchir un nouveau cap dans leur processus de digitalisation. Au-delà des tâches opérationnelles, ces deux fonctions voient aujourd’hui dans les prouesses de la technologie IA une réélle opportunité  pour se transformer et permettre à l’entreprise d’être plus compétitive. Entre continuité et disruption, ces deux fonctions doivent se réinventer et gérer les différents enjeux de cette transformation digitale.

Lors de cette journée, les participants ont eu l’occasion de faire le point sur les pratiques et les usages de l’IA dans ces deux fonctions à travers des retours d’expériences, des tables rondes entre experts présentant différents points de vue (entreprise utilisatrice, éditeur, intégrateur, consultant, académique) et des conférenciers.

Tables rondes : Comment l’IA peut aider à gérer l’après Covid pour les achats et la SCM ? Quels sont les impacts de l’IA sur la performance Achats et la Supply Chain? Quelles sont les nouvelles compétences requises ?

Replay de la conférence du matin

Replay de la conférence de l'après-midi

Nantes Digital Week 2021 - Digitalisation de la fonction achats : l'art de choisir les bons outils

Dans le cadre de la 8ème édition du Nantes Digital Week, qui s'est déroulée du 16 au 26 septembre 2021, la chaire Achats et Innovation Digitale a organisé le webinar "Digitalisation de la fonction achats : l'art de choisir les bons outils".

Malgré la crise du Covid-19, la transformation digitale des achats demeure une priorité des entreprises. En théorie, les acheteurs ont accès à de nouvelles solutions digitales et des capacités d’analyse allant de la réduction des risques de sourcing jusqu’à disposer d’une visibilité jamais atteinte quand il s’agit d’identifier un fournisseur distant.

Or, ces nouveaux outils digitaux apportent leur lot de contraintes et de limites. Les données manipulées par les acheteurs restent peu structurées, les SI achats sont quelquefois complexes à intégrer, certains même à utiliser. Les acheteurs ont dû adapter leur quotidien à ces outils innovants rempli de promesses, mais pas toujours avec les résultats attendus. Cela crée un taux d’adoption souvent faible, parfois décevant. Le ratio coût/bénéfice en devient douteux, et le choix de la solution digitale achats à installer une décision stratégique critique.

Pour ajouter à la complexité, les directions achats font maintenant face à un offre pléthorique d’outils, dont la diversité, la maturité et l’hétérogénéité menacent la pertinence des choix du système le plus adapté. Quand on regarde de près, on trouve aujourd’hui plus de 600 SI achats sur le marché en 2021, parmi lesquelles des solutions innovantes, hyper-agiles et hyper-spécialisées, mais peu visibles par les potentiels utilisateurs finaux.

Les éditeurs font aussi souvent preuve de créativité quand il s’agit de sur-promettre les capacités de leurs outils. La solution de facilité consiste à se tourner vers les SI achats connus, les « grandes suites » de SAP/Ariba, Coupa ou Ivalua. Ces monstres de technologie couvrent l’ensemble du processus achats par une myriade de modules adressant toutes les typologies d’activités achats, configurables « à la carte ». D’autres SI achats, plus spécialisés, sont connus pour leur positionnement de SI expert dans un champ précis d’activités et peuvent constituer une alternative aux grandes suites.

Replay du webinar