Projets de recherche

Découvrez nos projets de recherche

Les projets de recherche de la chaire mobilisent des concepts-clés permettant de décrire, expliquer et prescrire les stratégies, les modes de management et les compétences de la fonction achats à développer au sein des entreprises, notamment sur les trois axes : la digitalisation, l'impact RSE, l'innovation.

Thématiques de recherche

La recherche au sein de la chaire porte sur l’intégration des nouvelles technologies digitales dans les processus achats et la contribution de cette fonction dans la réussite de la transformation digitale de l’entreprise.

L’objectif est de permettre une meilleure compréhension des impacts de la révolution digitale sur la fonction achats et plus globalement, l’intégration et l’usage des technologies digitales (Big Data, IA, IoT, Machine Learning, etc.) dans les pratiques et les usages des différents acteurs impliqués dans les processus achats de l’entreprise.

Pour cela, plusieurs axes sont envisagés :

Obervatoire SIRIUS : pour mieux comprendre le marché des systèmes d'information achats

Cet observatoire est un pôle de partage d’expériences et de connaissances. Par une veille active, il permet d’offrir une meilleure visibilité sur le sujet du marché des SI Achats et les tendances actuelles.

Un des premiers objectifs est de développer, tester et publier un modèle de classification des Systèmes d’Informations Achats, incluant des critères de classification étendus, et permettant de montrer la dynamique du marché des SI Achats. Le modèle sera ensuite utilisé pour entretenir et étendre la base de connaissance.

PERISCOPE

Periscope est un projet Européen financé par ERASMUS+ auquel participe Audencia et 2 membres de la chaire "Achats et innovation digitale"

L’objectif du projet est de mieux comprendre quelles compétences vont devoir développer les acheteurs de demain, et de créer un outil de formation et d’éducation pour former des étudiants futurs acheteurs.

Institutions partenaires :

  • Audencia Business School (France)
  • Copenhagen Business School (Denmark)
  • ESSCA Business School (France)
  • University of Graz (Austria)
  • University of Twente (The Netherlands)


Dans un précédent projet européen, des chercheurs ont identifié empiriquement les compétences caractéristiques des acheteurs retenus et ont développé un programme et un cours en ligne ouvert massif (MOOC) pour les enseigner (www.project-perfect.eu).

Le projet Periscope vise à préparer les étudiants à acquérir les futures compétences Achats, notamment les compétences clés dans la contribution des achats à l’innovation et au développement durable.

http://eu-periscope.essca.fr 

B4IG

La chaire a été sollicitée par l'incubateur de B4IG, une coalition de 36 grandes entreprises internationales en faveur de la croissance inclusive, à l'initiative de DANONE, et qui est hébergée par l’OCDE. L'objet de cette collaboration avec B4IG est de travailler sur la définition de l’Inclusive Sourcing soutenue par B4IG, en apportant des éléments de références académiques utiles, et d'enrichir le modèle d'inclusive sourcing par l'identification de nouveaux indicateurs de mesure de l’engagement d’une démarche d’inclusive sourcing.

Contribution de l’IA au management des Achats

L'intelligence artificielle (IA) émerge rapidement comme la technologie la plus importante et la plus transformatrice de notre temps. Les progrès récents, en particulier dans l'apprentissage automatique, la capacité d'un ordinateur à améliorer ses performances sans instruction humaine, se sont tenus à une prolifération rapide de nouvelles applications qui changent la donne pour les entreprises de presque tous les secteurs. L'IA peut aider à accomplir de nombreuses activités du processus achats avec une plus grande précision que, en une fraction du temps, il faudrait aux humains pour faire de même.

Les effets de l'IA ne seront amplifiés que dans la décennie à venir, à mesure que les industries transforment leurs processus Achats et leurs modèles de gestion de la Supply Chain.. Les entreprises souhaitent tirer partie de ces capacités et doivent établir une stratégie d'IA pour gouverner et gérer ces défis et changements complexes.

Ce projet de recherche vise à mieux comprendre l’IA d’un point de vue des processus et du système, les problèmes et les opportunités liés à l'innovation grâce à la technologie IA, les résistances à l’adoption, notamment pour les PME/PMI.

Projet PurCIED

Le projet PurCIED est l'étude de l’impact de la digitalisation sur la contribution des achats dans l’innovation technologique.

Il y a un intérêt grandissant dans la sphère académique mais aussi dans les entreprises au sujet du rôle des achats dans l’exploration des innovations technologiques auprès des fournisseurs. Alors que l'implication des achats dans la contribution au développement de nouveaux produits est reconnue depuis longtemps, l'idée que les achats peuvent contribuer à l'innovation est beaucoup plus récente.

Des recherches récentes montrent que les entreprises ont commencé à développer leurs services d'achat, en créant des rôles d'achat dédiés pour trouver des innovations auprès de fournisseurs, y compris de nouveaux fournisseurs potentiels sur des marchés d'approvisionnement éloignés.

Dans le cadre de ce développement, certaines entreprises développent de nouveaux outils numériques pour soutenir la contribution des achats à l'exploration de l'innovation. Cela comprend le développement d'outils électroniques et l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA).

Le projet PurCIED se concentre sur la compréhension de ces nouveaux outils électroniques et sur la manière dont l'IA peut être appliquée pour permettre le processus d'exploration de l'innovation.

Etude d’un modèle Maturité Achats 4.0

Les organisations Achats font face à des changements radicaux dans leur environnement, et les dirigeants d’entreprises attendent le meilleur de leur fonction Achats. Les anciens modèles de maturité permettant d’évaluer la performance de cette fonction achats sont devenus obsolètes, notamment car ils n’intègrent pas suffisamment les notions de risque global, de RSE, d’innovation, de digitalisation.

Le projet MACH 4.0 a pour but de développer, tester et publier un modèle de maturité achats 4.0, incluant des critères de digitalisation, contribution à l’innovation et à la RSE, ainsi que les nouvelles compétences des acheteurs. Ce modèle est valide pour les achats industriels, de service et de commodities, et il vise à pointer les forces/faiblesses d’une organisation achats pour un grand groupe ou une PME/PMI.

Le modèle est aujourd’hui opérationnel, et les étudiants proposent de le tester sur votre fonction achats, et faire des recommandations d’amélioration de votre organisation.